top of page

Repérage de lieu pour un shooting

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023

Backstage Pictures



Certains photographes ne préparent pas (ou très peu) leurs shooting et d'autres travaillent énormément sur la préparation et la conception du projet. Je dirais que je suis un peu entre les deux et que cela dépend beaucoup de la nature de la prise de vue. Pour un shooting de portrait "standard" en studio il m'arrive de préparer très rapidement les différentes étapes de la séance. En effet, dans ce cas de figure je connais bien le studio et si le client n'a pas d'exigences particulières, il me suffit de regarder les différentes photos existantes du client pour savoir ce que je souhaite lui proposer et imaginer mes différents plans en studio. Je reviendrais plus précisément sur ce type de préparation dans un prochain post, y compris pour des portraits en extérieur.

Pour des projets plus complexes qui font appels à plusieurs modèles, en extérieur (ou en intérieur) et dont le résultat doit donner une image bien précise et bien structurée, tant sur le plan de l'éclairage que de la mise en scène, il est indispensable de très bien préparer sa prise de vue.

Pour ce billet je voulais vous montrer le backstage de la préparation d'un projet perso - "Joyeux Festin" dont vous pouvez retrouver l'histoire ici.


 

L'image finale


Avant de commencer à préparer quoi que ce soit, vous devez penser à votre image finale, vous devez la modéliser mentalement. Elle doit être la plus fidèle possible à votre ligne créatrice s'il s'agit d'une série ou à votre concept/thème si c'est une image unique. Pour suivre, vous pouvez la dessiner pour la fixer sur un support, ça c'est ok si vous savez dessiner, ce qui n'est malheureusement pas mon cas :), mes images de départ restent donc bien cachées dans mon esprit jusqu'a ce que je commence la préparation.

C'est un processus important, même si au final votre photo sera peut-être différente de ce que vous avez imaginé. Il est possible que vous rencontriez des problèmes techniques, logistiques ou financiers, qui vous oblige à adapter votre mode de production et qui, au final, transformeront légèrement l'image que vous avez conçu mentalement au départ.

Dans le cas présent la préparation de la photo en question rentre dans le cadre d'une mini série de 6 photos, dont trois ont déjà été réalisées. Il s'agit d'une série traitant du rapport à la nourriture en fonction de certaines habitudes de vie ou de travail et du plaisir que nous prenons encore (ou pas) à souvent manger la même chose. Le "traitement" de cette série est caricaturé et esthétique avec comme ligne de conduite de ne pas forcément "illustrer" le jour ou la nuit afin d'être un peu perdu temporellement.

La photo à préparer à pour titre "Street Food", elle requiert donc des spécificités et des éléments biens concrets.


Ci-dessous les 3 photos de la série, déjà réalisées.



Étape "Moodboard"


Ne sachant pas dessiner, je compile toutes mes idées et les différents éléments de ma future photo sur un logiciel de prise de notes (écrites, visuelles et audio), le logiciel Evernote. Mais vous pouvez également utiliser Canva, PowerPoint ou tout autre outils capable de réceptionner des images et des notes, y compris un simple carnet pour les adeptes du collage de l'écriture et du dessin. Le but étant de réunir à un seul endroit tous les éléments devant vous aider à concevoir votre image et surtout, par la suite, à passer en mode "production". L'avantage du logiciel Evernote c'est que c'est un outil connecté et synchronisable entre mon ordinateur et mon téléphone. Cela me permet d'ajouter directement des informations sur mon Moodboard depuis le lieu que je visite par la suite.

Alors, par quoi commencer ?! Personnellement je divise mon Moodboard en plusieurs grands paragraphes.

En tête, les infos générales : Date, timming du shooting, les modèles choisis et une description de l'ambiance générale de la photo.

Puis : Un paragraphe sur le lieu et la mise en scène, un autre sur le dressing et enfin un dernier sur les accessoires et le maquillage si besoin.

Je commence toujours par créer ce document avant même d'avoir réalisé le repérage des lieux du shooting. Je laisse la place dans chaque paragraphe pour les photos avenir.

Une fois créé, le Moodboard aide à mieux organiser d'éventuelles visites ou à remodeler ses idées.



Le lieu


Théoriquement, à ce stade, votre photo est pratiquement intégralement conçue, du moins virtuellement. Vous l'avez imaginé, vos modèles ont été choisis et vous avez commencé à compiler toutes les informations, ce qui vous a poussé à étudier et/ou revoir la faisabilité des différents grands éléments qui composent votre image.

Vous devez donc aborder cette nouvelle étape comme étant la dernière avant le passage en mode production et réalisation.

Il est impératif de faire ce repérage de lieu accompagné de votre appareil photo, celui-là même avec lequel vous réaliserez votre photo finale. Vous pourrez ainsi tester les différentes focales en fonction des espaces qui vous intéresserons et ainsi étudier différents cadrages, vous pourrez aussi garder les photos pour revenir dessus plus tard et les ajouter à votre Moodboard.

Durant la visite il est important de fusionner votre image virtuelle aux espaces que vous verrez, de visualiser vos modèles et leurs pauses dans l'environnement que vous visitez. Il faut aussi imaginer l'éclairage, est-ce que cela conviendra ou faut-il apporter des modifications au plan prévu.

Dans le cas de notre photo "street food", dans un lieu extérieur, j'ai prévu un éclairage artificiel, la lumière naturelle m'importe donc assez peu et je n'ai pas à me soucier de l'heure et de la position du soleil lors de ma prise de vue. Mais c'est un élément primordial à prendre en compte si votre projet se passe en lumière naturelle, il faudra peut-être faire un autre repérage à une heure différente de la journée pour visualiser un autre schéma solaire.

Enfin, il y a un dernier aspect à ne surtout pas négliger, la logistique !

Le lieu est-il facile d'accès et quels sont ces accès (escaliers, rampes, longs couloirs ascenseur ...) ? Vous allez devoir amener du matériel, voir beaucoup de matériel. Le lieu est-il suffisamment équipé de prises de courant ? La puissance électrique est-elle suffisante si je n'utilise pas d'éclairage autonomes ? L'environnement est-il propre ou devrais-je travailler dans la poussière ou l'humidité ? Y'a t-il suffisamment d'espaces pour entreposer le matériel ou pour que les modèles puissent se changer ?

Toutes ces questions doivent vous rester à l'esprit pour préparer au mieux votre shooting et choisir le lieu idéal !

Pour cette photo j'ai choisi le Spot 13, c'est un lieu éphémère du 13e arrondissement de la capitale, juste aux pieds de la Tour Duo (par Jean Nouvel) dans lequel une association d'artistes à décidé d'élire domicile jusqu'a ce que d'importants travaux commencent.

C'est l'endroit parfait pour une photo urbaine à l'évocation "Street". J'ai pris plusieurs photos des différentes oeuvres et je vais devoir en choisir une devant laquelle Matthieu et Cédric prendront la pause. Il faut une oeuvre qui soit esthétique mais pas trop présente, qui "habille" la scène mais qui ne surpasse pas les modèles. A l'heure ou je fais le repérage j'ai déjà une petite idée.

Dans la visualisation de mon image finale, j'avais pensé à faire assoir les modèles sur des supports décalés afin de donner un peu de volume, mais je n'avais pas encore imaginé quel support utiliser (chaises, caisses, tabouret ...). J'attendais de voir quelle surprise me réservait le lieu. Hé bien j'ai trouvé sur place, un échafaudage avec un niveau, il faudra certainement que je créé un second niveau avec une planche (je me le note dans la partie logistique).

J'ai aussi rencontré Monsieur Joko, le responsable du site, avec qui je règle les détails de l'intervention (dates possibles, horaires, conditions, utilisation du matériel sur place ...).

Enfin, je fais un dernier tour en trainant partout pour ne rien oublier, même s'il est quelquefois nécessaire de faire un second repérage.


Le Spot 13, au pied de la Tour Duo - Les différentes oeuvres du site et l'échafaudage qui va me servir d'accessoire pour placer les modèles



Retour au "Moodboard"


Lorsque vous rentrez avec toutes vos photos et vos informations vous pouvez les intégrer à votre Moodboard et modifier certains éléments qui finalement ne conviennent pas au vu du repérage qui a été effectué. Comme par exemple les couleurs des tenues que vous aviez prévu ou l'angle de prise de vue en fonction des espaces que vous avez découvert sur place. J'ajoute également une partie "Logistique" au document pour y placer toutes les informations concernant cette catégorie et dont nous avons parlé précédemment.

Voilà, on peut maintenant commencer à penser à la phase de production, étape que je décrirais dans un prochain post pour la réalisation de cette photo.


Réalisation du Moodboard sur le logiciel Evernote


Mise à jour - avril 2023


Voici la photo finalisée


 

Vous aimez ?!

J'espère que ce second billet vous donnera envie de continuer à me suivre et de mieux appréhender l'envers du décor de l'univers d'un modeste photographe.

N'hésitez pas à commenter, à partager, à vous promener sur le site, voir, à me contacter pour me poser des questions.



25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page